Vers une recomposition de la CENI ?

La Commission électorale nationale indépendante (CENI) est la nouvelle pomme de discorde entre le parti au pouvoir et la coalition de l’opposition. En début de semaine, à la faveur de la reprise d’une mission de la CEDEAO sur l’état d’avancement de la mise en œuvre la feuille de route, le sujet est revenu au cœur du débat. A l’analyse des déclarations du ministre Gilbert Bawara et de Tibou Kamara, représentant du facilitateur guinéen, l’on est tenté de croire à une recomposition de la CENI dans les prochaines semaines.

« Aucune question n’est taboue, par nature. En 2007, 2013 et 2015, les élections ont été organisées sur la base d’une CENI qui assurait une représentation équitable des forces politiques. Au regard de la configuration actuelle de l’Assemblée nationale et par rapport à la pratique ailleurs, la CENI actuelle est caractérisée par un déséquilibre aux dépens de la majorité parlementaire. Cela étant, le gouvernement et sa majorité sont ouverts pour examiner les préoccupations de la coalition concernant la CENI et ses démembrements », a déclaré le ministre Gilbert Bawara dans une interview accordée récemment à l’agence Afreepress. « Nous allons mettre en œuvre la feuille de route de manière globale et intégrale. Nous allons faire en sorte que le processus soit le plus inclusif et le plus consensuel possible », a-t-il annoncé en début de semaine.

Si du côté de la coalition de l’opposition, on continue de dénoncer les tâches effectuées par la CENI à ce jour, Tibou Kamara, conseiller principal du chef de l’Etat guinéen, facilitateur dans la crise togolaise, a confié à la presse mardi que cette préoccupation de la C14 est également partagée par la majorité au pouvoir. « Il est de notre devoir de contribuer à ce que la CENI connaisse la recomposition souhaitée par toutes les parties, de manière à ce qu’elle contribue à renforcer le processus électoral, à ramener la confiance en son sein, et surtout assurer une participation plus effective de l’opposition à ce processus. La question de la CENI trouvera certainement une solution lorsque nous en ferons le compte-rendu aux deux facilitateurs, parce que c’est le gage d’un climat de confiance beaucoup plus important au sein du processus, et comme je le dis aussi, c’est la garantie de la participation effective de l’opposition », a affirmé Tibou Kamara. « La question, c’est comment faire en sorte que la CENI, dans la recomposition qui est prévue, puisse prendre en compte toutes les préoccupations exprimées par l’opposition et la majorité. Au sein de la CENI se retrouvent les deux tendances. Mais la finalité, c’est quoi ? C’est que la CENI soit inclusive et qu’elle reflète l’ensemble de sensibilités prévues par la loi, de manière à ce qu’elle ait la confiance de tous les acteurs et qu’elle puisse s’acquitter de son mandat dans un climat de confiance et de fiabilité. Il faut faire en sorte que l’évolution qui est prévue au sein de la CENI renforce la confiance en son sein et garantisse un processus plus ouvert dont l’aboutissement permettra d’arriver à une paix durable et à une démocratie plus ancrée dans les valeurs que tout le monde défend », a-t-il ajouté.

Face à la presse hier mercredi, la coalition de l’opposition a dit avoir exprimé à la délégation de la CEDEAO qu’elle n’est pas dans la logique d’envoyer ses membres à la CENI. Elle compte reprendre les manifestations. « Nous sommes en train de nous préparer. Nous allons très rapidement informer les populations, en vue des prochaines manifestations massives à Lomé et à l’intérieur. Il s’agira d’une manifestation nationale. Nous ferons rapidement les formalités et les axes précises vous seront annoncées d’ici le depuis de la semaine prochaine », a précisé Brigitte Adjamagbo-Johnson, présidente de la C14.

La mission de la CEDEAO à Lomé en début de semaine avait pour objectif d’évaluer l’état d’avancement et le niveau de mise en œuvre de la feuille de route, des décisions et recommandations de la CEDEAO adoptées par les chefs d’Etat et de gouvernement le 31 juillet 2018.

Elom ATTISSOGBE