Togo : Signature de l’accord de siège de AGF West Africa

Devenu African Guarantee Fund pour les Petites et Moyennes Entreprises (AGF West Africa S.A) suite à un changement de dénomination, le Fonds Gari revoit avec le Togo son accord de siège. La signature de l’amendement dudit accord de siège s’est tenue ce 19 juillet 2018.

Cette signature s’inscrit dans le cadre du renforcement des activités de AGF West Africa dans la sous-région, et surtout  au Togo. Elle renforce désormais la présence de cette institution en Afrique de l’ouest via ses hommes et sa vision avec l’ambition de faire de la capitale togolaise, Lomé, le centre d’excellence de la sous-région, dans la formation des acteurs du secteur privé, par le biais de sa stratégie de mise en place d’un incubateur de projets.

Evoquant la complexité de la tâche qui incombe au Togo, la Secrétaire générale du ministère des Affaires Etrangères n’a pas manqué de souligner le caractère prestigieux du AGF West Africa. « En ma qualité de représentante du ministre, je me réjouis de la confiance qui nous est accordée mais aussi de la lourde responsabilité qui nous incombe. En effet, cette institution qui vient à nous est l’une des plus prestigieuses du continent africain », a-t-elle précisé.

Pour la directrice générale de AGF West Africa, Adidjatou Zanouvi, son institution a de fortes ambitions pour le Togo. « C’est, au total, 75 millions de dollars américains, l’équivalent de plus de 41,25 milliards FCFA de garantie qui vont être signés d’ici cinq ans, permettant ainsi aux institutions financières et banques de débloquer près de 150 millions de dollars de financements au profit des operateurs économiques sans oublier l’assistance technique apportée aux acteurs du secteur privé », a-t-elle indiqué.

AGF West Africa s’est également fixé pour objectif d’octroyer sa garantie à 2 000 PME en moyenne par an et par pays en Afrique de l’ouest, contre 1 000 actuellement, afin de créer d’ici 5 ans entre 30 000 et 50 000 emplois par pays.

En outre, les conférences internationales sur le financement de la croissance verte en Afrique, seront organisées par AGF West African, dans le but de fournir aux pays africains une expertise renforcée dans la recherche  de financement, pour un développement adéquat en carbone.

Isidore AYEKO