Reconnaître le vrai du faux

Un déjeuner de presse a réuni des responsables de QNET de passage au Togo et des journalistes hier mercredi à Lomé. Objectif : expliquer davantage les activités de la société QNET afin d’aider à une meilleure sensibilisation des masses populaires et les inviter à être plus vigilantes.

Venus de la Malaisie, de la Côte d’Ivoire et du Togo, des cadres Afrique subsaharienne et Groupe mondial de la société QNET ont échangé avec des professionnels des médias sur les différentes activités de ladite structure. « Il s’agit d’une rencontre informelle pour que par vous, nous puissions établir une relation permanente avec les populations, afin qu’elles soient sensibilisées pour mieux comprendre nos activités », a introduit Dieudonné Esso Kassiki, le patron de l’agence au Togo.

Tour à tour, Rajesh Rao, le directeur des relations publiques au niveau mondial de QNET basé en Malaisie, Maxime Peti, directrice Afrique subsaharienne des relations publiques basée en Côte d’Ivoire, et Mel Adjoussou, directeur juridique Afrique subsaharienne de la société, et Dieudonné Esso Kassiki ont eu à présenter QNET et à répondre aux nombreuses préoccupations des journalistes. « Nous ne sommes pas une société de vente pyramidale. QNET est basé sur un modèle MLM. Quand on demande à nos clients de payer une somme pour entrer dans le business, c’est-à-dire 400.000F, cette somme correspond par exemple à un produit que vous achetez chez nous, des montres de luxe à des cours en ligne en passant par la joaillerie. Vous avez le choix entre tous ces produits. Une fois le produit acheté, vous entrez dans le business. Et vous pouvez aussi faire acheter un produit ou intéresser d’autres personnes à y entrer et à faire comme vous. C’est ainsi que vous gagnez. C’est du business. Ce n’est pas un système de placement d’argent. Non ! Encore moins un système dans lequel vous mettez de l’argent, et au bout d’un mois, vous gagnez des bénéfices sans travailler. Non ! », a déclaré Mel Adjoussou. « Dans le business, il y a des représentants indépendants qui exercent l’activité. Et au Togo par exemple, c’est l’agence dont M. Kassiki est l’un de nos principaux interlocuteurs. Les autres bureaux qui opèrent sont des représentations indépendantes. Certains font l’activité honnêtement et y gagnent. D’autres sont malhonnêtes et font dans l’arnaque. QNET, justement, n’est pas une société d’arnaque. Et nous sommes en train de démanteler tous les réseaux de faussaires partout », a ajouté Maxime Peti.

QNET est l’une des sociétés leaders de la vente directe sur le marché asiatique, qui offre une large gamme de produits de santé, de bien-être et de style de vie permettant de mener une vie meilleure. Le modèle commercial de QNET a aidé à l’autonomisation de millions d’entrepreneurs dans plus de 100 pays à travers le monde dont le Togo. Son activité est stimulée grâce au commerce électronique qui permet de fournir ses produits et son opportunité aux clients et aux distributeurs intéressés connus sous le nom de Représentants indépendants.

Vieille de 21 ans, QNET a pour objectif d’aider tout citoyen à construire un avenir durable et de vous permettre de donner du sens à leur implication dans la vie des communautés. Elle réaffirme que la seule façon de gagner un salaire avec eux, c’est de vendre leurs produits.

Elom ATTISSOGBE