Ogou 1 : Akpaki Ogouwa à la conquête de l’électorat

Sa candidature tient Ogou 1 en haleine. Akpaki Ogouwa, homme d’affaires, chef d’entreprise, à la tête de l’une des plus grandes imprimeries d’Afrique de l’ouest basée au Togo, veut apporter sa contribution au développement de sa communauté. Candidat à ces élections locales sur la liste du Nouvel engagement togolais (NET), il sollicite le suffrage des populations de Gnagna, Djama, et Woudou, localités qui composent l’Ogou 1.

« Cette candidature est un retour aux sources, à ma communauté d’origine. Il était temps que je donne à cette communauté tout ce qu’elle m’a donné. J’ai décidé de me positionner pour faire ma part dans son développement ». Ces mots du candidat Akpaki Ogouwa à notre rédaction résument ses motivations à se lancer dans la course pour les élections locales du 30 juin prochain.

Pour Akpaki Ogouwa, il faut une nouvelle façon de gérer Ogou 1, en impliquant les populations à la base. Mue par cette vision, il s’engage à mettre du sien dans cette campagne électorale, afin que les électeurs votent massivement pour la liste du NET le 30 juin prochain. Réunions, meetings, galas de football, porte-à-porte, le candidat Akpaki Ogouwa a un programme bien élaboré pour conquérir l’électorat. Dans ses différentes rencontres avec les électeurs, Akpaki Ogouwa et ses collègues parlent des actions urgentes qu’ils comptent mener à la tête de l’Ogou 1, une fois élus. « Nous n’entendons pas dormir sur nos lauriers. Il faut des actions pour soulager les populations. Et vite ! Nous retroussons déjà nos manches. La force de notre liste, c’est d’abord la jeunesse. C’est une grande source d’inspiration. Et nous avons un plan de développement particulier pour la jeunesse de l’Ogou 1. Nos parents, nos mamans, les agriculteurs, etc., sont au cœur de nos priorités. Nos actions seront axées autour de la santé, l’agriculture, l’éducation, l’emploi des jeunes, la modernisation des marchés, les infrastructures de base, les routes, l’électricité, etc. Nous sommes à l’écoute permanente des populations de l’Ogou 1. Nous voulons être utiles, pour des communes connectées », a-t-il fait savoir.

Les candidats sur la liste du NET dans l’Ogou 1 seront une nouvelle fois au contact des populations ce week-end, pour ensuite mettre le turbo la semaine prochaine.

Nicolas EDORH