Œuvres sociales de Sogea Satom à Avévé et Aképé

Elle vient de se signaler de nouveau dans le cadre de sa responsabilité sociétale. Le géant français des Bâtiments et travaux publics, à travers sa filiale du Togo, a procédé jeudi dernier à l’inauguration de deux ouvrages à Avévé (un village situé à plus de 20 km de la ville d’Aného) et Aképé.

Le bâtiment colonial de l’EPP Avévé fait peau neuve

La première réalisation inaugurée dans la matinée du 19 avril dernier est le bâtiment de l’Ecole primaire publique d’Avévé qui date de l’époque coloniale et qui continue par abriter les élèves pour les cours, malgré son état de délabrement avancé. Il est aujourd’hui réhabilité par l’association ECLAT (Ecole et Amitié), avec l’appui financier de Initiatives Sogea Satom pour l’Afrique (ISSA). Cette réhabilitation concerne trois salles de classe et une direction. De nouveaux tables-bancs sont également offerts aux responsables de cette école.

Estimé à 21.909 euros, soit environ 15.000.000 FCFA, cette action consiste à « offrir de meilleures conditions sécuritaires et d’études aux enfants, dans un cadre propice à la bonne éducation », a fait comprendre le représentant du Directeur général de Sogea Satom à la cérémonie d’inauguration.

Pour Kagni Dakla, représentant du chef d’inspection Lac-Est, « celui qui investit dans l’éducation, investit dans le développement », a-t-il dit. « C’est une initiative salutaire qui permettra aux élèves d’étudier dans de bonnes conditions », a-t-il ajouté.

A part le bâtiment réhabilité, l’association ECLAT a également fait don de livres à cette école. « Ces livres sont des ouvrages que j’ai collectionnés personnellement avec le soutien de Gérôme Neuville (promoteur de l’Association ECLAT) auprès des bibliothèques. Ils contiennent des programmes récents pour l’éducation et peuvent servir à tous les enfants du village », a affirmé Agbevenou Follyvi, ancien élève de l’EPP Avévé, membre actif de l’association ECLAT.

Le parrain du bâtiment réhabilité de l’EPP Avévé est Alfred Gogan. Ce dernier a rassuré sur la qualité de la réalisation et promis qu’elle peut encore être utilisée pour plusieurs années.

C’est un sentiment de joie pour la population d’Avévé, surtout les bénéficiaires directs, notamment les élèves et le corps enseignant avec à sa tête le Directeur, Koudjodji Gbossou Têtê. La cérémonie d’inauguration a pris fin par la visite des trois classes réhabilitées et la résidence du Directeur de cette école qui est en cours de construction.

La prochaine étape, selon l’association, c’est la construction d’une cantine, des latrines, d’une bibliothèque, des digesteurs pour fournir du biogaz à la cantine, le tout estimé à plus de 25.000.000 FCFA.

Sanitaires, forage et tables-bancs pour l’EPC Aképé

Après Avévé dans la matinée, c’est sur Aképé (village situé au nord de Lomé) que la délégation de Sogea Satom a mis le cap pour inaugurer une autre réalisation qu’elle a financée et dirigée par le biais de ISSA, avec la collaboration de l’association « Un Regard Vers Le Sud » (URVLS) et UJAD (Union  des Jeunes d’Aképé pour le Développement). Le don à cette école est composé de tables-bancs, tables et tabourets, armoires pour les enseignants, pour les enfants de la maternelle, des latrines, un forage d’eau et un système de récupération des eaux de pluie à un coût total de 14.000.000 FCFA. La cérémonie de remise s’est effectuée en présence du préfet de l’Avé. Il a exhorté les parents et les enseignants à plus de rigueur dans l’éducation des enfants, surtout celle des jeunes filles. Paulin Dadzie est le parrain de cette réalisation.

« L’éducation a le pouvoir de rendre le monde meilleur », a déclaré Pierre-Etienne Latour, Directeur général de Sogea Satom Togo.

Au total, 20 projets sociaux ont été financés par Sogea Satom sur les deux dernières années au Togo.

ISSA compte à son actif plus de 200 projets sociaux réalisés dans les 23 pays africains où elle est présente. Avévé et Aképé sont les derniers bénéficiaires d’œuvres sociales de cette société.

Stanislas AZIATO