Nouvelles conditions d’utilisation de WhatsApp

À l’instar de Facebook et bien d’autres appplications de messagerie, WhatsApp est un réseau social utilisé pour l’envoie de messages, photos, vidéos documents ou autres. Comme les autres réseaux sociaux, WhatsApp fonctionne avec des conditions d’utilisations strictes. Pour une raison qu’ignore le grand public, ces conditions ont été revues en exposant la majorité des utilisateurs à de lourdes obligation. Nous vous en diront plus à travers cet article. 

Partage exclusif de vos données WhatsApp avec Facebook

Depuis plusieurs jours les utilisateurs de WhatsApp ont reçu une notification qui exige d’accepter les nouvelles conditions d’utilisation instaurée par cette application. En effet, celles-ci consistent à partager les données personnelles de chaque utilisateur avec Facebook. Ainsi, toutes les informations seront partagées entre ces deux réseaux sociaux. Il s’agit :

  •  du numéro de téléphone de l’utilisateur ;
  •  des informations sur le profil de l’utilisateur ;
  •  de la liste des contacts WhatsApp de l’utilisation et
  • d’autres données liées à d’éventuelles transactions effectuées dans l’application.

Cette nouvelle politique de confidentialité à faire réagir plusieurs personnes. Néanmoins, il faut noter que le contenu des messages demeure toujours confidentiel. Outre cela, il est important de préciser que l’Europe n’est pas concernée par cette politique.

Pourquoi accepter la mise à jour des conditions d’utilisation ?

 Si avant, les utilisateurs avaient pour option de partager leurs données, aujourd’hui cela devient une obligation. En effet, plusieurs consommateurs ont déjà reçu des notifications à cet effet. Les nouvelles conditions d’utilisations ont entrainé une fuite de plusieurs utilisateurs au profit d’autres réseaux comme Telegram ou signal. 

Au vu de tout ceci, ces conditions ont été revues et font l’objet de réflexion permettant une stabilité des utilisateurs. Cela dit, à partir de 08 février cette loi sera mise en vigueur et seuls les utilisateurs qui accepteront cette nouvelle réforme pourront continuer à utiliser l’application WhatsApp.           

Pourquoi ce soudain changement de condition d’utilisation ?

Le serveur de messagerie était très utilisé (au niveau professionnel et privé) dans la période d’apparition de la pandémie de coronavirus. C’est pour cette raison que Mark Zuckerberg a décidé de mettre en place ce système afin de faciliter la communication entre les entreprises (petit en moyen) et leurs clients. Autrement, WhatsApp sera monétisé et constituera ainsi un canal pour effectuer toutes sortes d’achats.