Microfinance LUMEN : fermée pour …

Fermée depuis quelques semaines par le ministère de l’Economie et des Finances, la Caisse d’Epargne et de Crédit LUMEN disparaît avec une épargne de ses membres estimée à plusieurs centaines millions de francs CFA. Quelles sont les raisons du retrait de son agrément ? Que va-t-il se passer ? « La Nouvelle Tribune » est allée aux nouvelles.

C’est la désolation auprès des clients de la microfinance LUMEN qui ne savent actuellement pas à quel saint se vouer. « J’ai épargné 450.000 FCFA auprès d’eux », nous confie, en larmes, Pierre, un patron d’atelier de menuiserie aluminium. « Moi j’ai 40.000 FCFA avec eux », déclare Chérita, commerçante à Agoè.

Selon des informations recoupées auprès de plusieurs sources, l’agrément de la Caisse d’Epargne et de Crédit LUMEN est retiré pour cause de manquements graves et répétées aux dispositions de la loi caractérisés notamment par la signature d’un contrat de cession d’agrément dans le but de couvrir les opérations de collecte de dépôts et d’octroi de crédits que la société SITSOPE SARL effectuait sans autorisation. Ce qui a débouché, le 29 octobre 2019, sur l’abrogation de l’arrêté N°201/MEF/SG/CAS-IMEC du 28 juillet 2008 portant agrément de la caisse d’épargne et de crédit LUMEN, ainsi qu’à la radiation de cette dernière du registre des systèmes financiers décentralisés.

Informé par courrier officiel, le président du Conseil d’Administration de la structure a été prié de déposer le plan de remboursement des déposants de LUMEN à la CAS-IMEC sise au ministère de l’Economie et des Finances.

On en était là lorsque, le 19 décembre 2019, le ministre de l’Economie et des Finances, Sani Yaya, écrit à la direction générale d’Attijariwafa Bank Togo (ancienne BIA-TOGO), pour demander la suspension immédiate de toute opération de retrait sur les comptes bancaires de LUMEN ouverts dans les livres de ladite banque. Dans ce courrier dont nous avons obtenu copie, le ministre Sani Yaya précise que c’est « par souci de protection de l’épargne des membres de ladite Caisse ».

Quid de l’épargne des adhérents ?

Les membres de LUMEN devront patienter. A en croire une source proche du ministère de l’Economie et des Finances, des dispositions sont en train d’être prises pour sauver la situation, au profit des adhérents.

Des informations parvenues à notre rédaction révèlent qu’un liquidateur sera nommé par le ministre Sani Yaya, conformément à la réglementation en vigueur, en vue de procéder à la liquidation de la CEC LUMEN. Une liquidation qui mettra fin à l’activité de l’entreprise par la vente des derniers actifs, des biens ou créances, pour en récupérer des liquidités.

Aussi, apprenons-nous que le nom de ce liquidateur désigné et qui se substituerait aux ex-dirigeants de l’entreprise, sera communiqué à Attijariwafa Bank Togo pour la poursuite du processus.

La microfinance LUMEN est créée 18 janvier 2010 sous la bannière de la Caisse d’Epargne et de Crédit Lumen. Elle compte  plus de dix mille membres statutaires et plus de cinquante mille membres auxiliaires (ceux qui font les tontines). Elle employait plus de 130 personnes.

Elom ATTISSOGBE