L’organisation d’une course à pied

En France, l’organisation d’une marche à pied ou de toute manifestation sportive est soumise à des autorisations dont doit jouir l’organisateur de l'événement. Il s’avère important de poser quelques jalons pour assurer la réussite de toute activité sportive.

les contours administratifs

Pour assurer l’organisation d’une course à pied ou d’une marche sportive, les organisateurs doivent au préalable adresser une déclaration de l’envie de manifester auprès de l’organisme compétent. visitez le site web pour avoir quelques idées sur l’établissement du dossier de déclaration. En effet, devant se tenir sur la voie publique, la fédération sportive délégataire se doit de vérifier si les consignes de sécurité sont respectées pour la bonne tenue de l'événement. La déclaration proprement dite peut s’effectuer en ligne ou au moyen des formulaires disponibles selon les départements. Dans le cas concluant, la fédération rend un avis motivé à l’organisateur dans le mois suivant la réception de la demande. S’il s’avère au contraire être non concluant, la décision sera transmise au maire ou au préfet de la région concernée. Il est important de noter qu’en cas d’absence de réponse de la part de la fédération, la demande est considérée comme acceptée sur la maxime ‘le silence des juridictions vaut acceptation’. En plus des mesures et les règles techniques prises par l’organisateur, le maire et le préfet peuvent prescrire d’autres mesures supplémentaires sur avis des autorités locales. Tout est donc mis en œuvre pour garantir la sécurité des participants et de toute autre personne présente pendant la tenue de l'événement.

quelques obligations de l’organisateur

En plus de déclarer son envie de manifester, l’organisateur doit fournir des garanties d’assurance couvrant sa responsabilité civile. Parce que vous êtes responsable des participants et de toute autre personne présente, il faudrait établir des moyens pour garantir la sécurité de l’évènement tout en respectant les règles en vigueur. Ceci se fait par la mise en place d’un service d’ordre pour faciliter la circulation pendant la manifestation. La liste n’étant pas exhaustive, il est important de prendre en compte les spécificités de chaque région. On peut parler de la distribution des boissons hydratantes, la présence d’un ou de plusieurs ambulances, ou plus encore par le respect des règles d’hygiène, de surveillance, du respect des horaires d’ouverture et de fermeture.