Le COUL fait peau neuve : Le Pr. Kokoroko à l’œuvre

Depuis sa nomination à la présidence de l’Université de Lomé, Pr. Komla Dodzi Kokoroko ne met pas du temps à redessiner l’architecture du « temple » situé sur le boulevard Gnassingbé Eyadema de Lomé. Dernière preuve de son engagement à moderniser les infrastructures, le Centre des Œuvres Universitaires de Lomé (COUL).

Il n’a pas fini de se faire beau. Mais il n’est pas loin de se mettre à la disposition de toute la communauté estudiantine. Alors que de petits détails sont en train d’être réglés pour son ouverture officielle, le Centre des Œuvres Universitaires de Lomé (COUL) séduit déjà par son relooking, sa modernité, et son harmonie qui font l’unanimité. Situé à quelques dizaines de mètres de l’entrée principale de l’Université de Lomé, ce centre ne laisse personne indifférent sur le campus. Il fait brûler d’envie et de curiosité.

Edifice soigneusement réhabilité, disposant d’un espace de loisir avec un podium moderne couvert, des facilités d’accès, une infirmerie plus adaptée et bien d’autres services à découvrir incessamment, le Centre des Œuvres Universitaires de Lomé fait désormais son entrée dans l’ère de l’efficacité au profit des étudiants.

« Je suis séduit par ce chef d’œuvre. Quand je passe désormais devant le COUL, je suis content des travaux qui s’effectuent et qui finiront très bientôt à ce que je vois. Je salue le président de l’Université de Lomé et le félicite pour ses efforts. La cité universitaire, les amphis, les équipements, les réformes en cours, le restaurant, le COUL et ce n’est pas fini, parce que d’autres travaux continuent sur le campus. Il faut s’en réjouir et encourager le président Kokoroko pour sa vision », nous confie Kodzo Avosseh, étudiant à l’Université de Lomé. « C’est déjà bien ce que nous voyons et je pense qu’il faut poursuivre sur cette lancée afin d’inscrire l’Université de Lomé dans la cour des grandes universités de la sous-région. Il faut consolider notre statut en Afrique et je crois que la réhabilitation des infrastructures à l’Université de Lomé est un passage obligé. C’est le lieu de remercier le président Kokoroko pour ses différentes initiatives depuis qu’il est là. On voit les résultats et nous en sommes fiers », déclare Mokpokpo Afanou, étudiante.

Selon nos informations, l’ouverture officielle du COUL se prépare activement et ne saurait tarder.

Le Centre des Œuvres Universitaires de Lomé (COUL) est un service central de l’Université de Lomé créé le 27 août 1999. Initialement appelé Centre National des Œuvres Universitaires (CNOU), il est devenu Centre des Œuvres Universitaires de Lomé (COUL) en 2004. Le COUL a pour missions d’assurer l’hébergement aux étudiants, d’assurer la bonne santé de la communauté universitaire, d’assurer la restauration des membres de la communauté universitaire, de promouvoir et développer la pratique des différentes disciplines sportives, d’une part, et coordonner les activités artistiques et culturelles des différents clubs et associations estudiantins, d’autre part, de faire du lobbying auprès des institutions socioculturelles, des opérateurs économiques et des partenaires de l’Université de Lomé pour la promotion des œuvres universitaires et sociale.

Il comprend sept divisions dont la Division de la Médecine Préventive, la Division des Sports Universitaires, la Division des Formations Complémentaires, la Division du Logement, la Division des Arts et de la Culture, et le Restaurant Universitaire. Le COUL est dirigé par Koffi Nutefé Tsigbé.

Elom ATTISSOGBE