Latifatou Savadogo publie « Lourd secret de famille »

Sensibiliser les jeunes sur les grossesses non désirées en milieu scolaire. C’est l’objectif poursuivi à travers la publication de l’œuvre « Lourd secret de famille » par Latifatou Savadogo. La cérémonie de dédicace de l’ouvrage a eu lieu le 15 juin 2019 à Ouagadougou.

Écrit depuis 2013-2014 où l’auteure Latifatou Savadogo était en classe de 1ère D, le livre « Lourd secret de famille » est enfin disponible dans les librairies. Il s’agit d’un ouvrage qui parle d’un fléau qui mine le monde scolaire : les grossesses non désirées avec leurs multiples conséquences.

C’est en effet l’histoire de deux jeunes étudiants éperdument amoureux dont la relation sera rompue à la suite d’une grossesse non désirée. Cette situation sera à la base d’une tragédie familiale. Et c’est de là que vient le titre du livre. Dans cet ouvrage de cinquante-huit pages, elle met en également en exergue les conséquences d’une mauvaise décision.

L’auteure veut à travers ce livre, « sensibiliser » les jeunes sur les grossesses non désirées en milieu scolaire, en incitant les élèves à « se protéger ou à s’abstenir pour éviter ce phénomène qui prend de l’ampleur », a-t-elle déclaré. Aussi elle lance un message à l’endroit des parents pour « attirer leur regard sur l’éducation, afin qu’ils soient proches, plus complices et attentifs à leurs enfants ».

Bien accueilli

Coup d’essai, coup de maître. L’ouvrage séduit déjà plus d’un. Thierry Millogo, Directeur Général de la librairie Mercury, affirme : « Cette dédicace était une belle cérémonie avec plein de témoignages. Je pense que le livre qui est l’objet de cette dédicace est une belle œuvre. C’est un livre qui vous tient en haleine dès que vous commencez à le lire, jusqu’à la fin. Vous êtes pressé de voir le dénouement. C’est ce qu’on veut. Un livre qui maintient le lecteur. Personnellement, j’ai eu un plaisir à le lire et franchement, je le recommande à toute la jeunesse, parce qu’on a besoin de soutenir l’auteure ».

Limon Honorine a découvert le livre par le biais d’un collègue. Elle a banalisé l’ouvrage, mais a pris goût à sa lecture. « Je l’ai gardé dans mon sac au moins deux semaines. Mais quand j’ai commencé à le lire, je n’ai pas pu m’arrêter, je l’ai lu jusqu’à la fin. Ce que j’ai retenu du livre, c’est le combat que mène l’auteure contre les grossesses indésirées dans le milieu scolaire et cela passe par la sensibilisation. La partie aussi qui m’a marquée et que j’ai bien aimée, c’est le dénouement. Même s’il est triste, je me suis dit ouf ! Parce que le message nous prévient que tout n’est pas toujours rose dans la vie; donc prudence ! J’invite tout le monde à lire ce livre », confie-t-elle.

Quant au retard accusé dans la publication de ce chef d’œuvre, l’auteure affirme qu’elle n’avait pas suffisamment d’informations sur les procédures d’édition. Latifatou Savadogo est née le 20 septembre 1995 à Ouagadougou. Elle gère une boutique de commerce et prépare son Master en Transport et Management des Opérations.

Stanislas AZIATO