La mise en garde de la BOAD

Dans un communiqué publié le 21 août, la Banque ouest africaine de développement (BOAD) met en garde contre une utilisation frauduleuse du nom de la banque dans une tentative d’arnaque à l’embauche.

« Il a été porté à notre attention que des individus se réclamant d’un cabinet dénommé Cabinet de Recrutement et de suivi Professionnel (CRSP) basé au Bénin, prétendent, à travers des messages diffusés dans les réseaux sociaux, avoir reçu mandat de la BOAD à l’effet de procéder à un recrutement de masse devant conduire à l’embauche de plusieurs dizaines de personnes au sein de notre institution », indique le communiqué.

La BOAD informe le public qu’elle est victime d’une utilisation frauduleuse de son nom, apporte un démenti formel aux informations diffusées et tient à préciser qu’elle n’a mandaté aucun cabinet de recrutement pour agir pour son compte et qu’elle publie tous ses postes vacants sur son site internet : boad.org, dans les  journaux nationaux des pays de l’Union et dans les magazines panafricains  et internationaux.

« Face à cette tentative évidente d’escroquerie, la Banque recommande à toutes les personnes victimes de ces individus de les dénoncer immédiatement à la Police de la République du Bénin. Par ailleurs, la Banque assure qu’elle ne manquera pas de saisir les autorités compétentes de la République du Bénin, et de procéder aux diligences nécessaires en vue de mettre un terme à cette tentative d’arnaque à l’embauche qui porte atteinte à son image de marque et à sa réputation. », précise le communiqué de l’institution bancaire.

Nicolas EDORH