Kpatcha dans une clinique mardi

Kpatcha Gnassingbé a de nouveaux soucis de santé. Le demi-frère du chef de l’Etat togolais a séjourné tôt, pour quelques heures, dans la matinée du mardi 15 mai 2018 dans une clinique de la capitale. Une information confirmée par des proches de la clinique.

Des sources proches de l’administration pénitentiaire indiquent que Kpatcha Gnassingbé ressent des douleurs au pied droit, suite à une plaie qu’il traîne depuis quelques semaines. Des douleurs qui se seraient accentuées ces derniers jours, malgré les soins de ses médecins. Une situation qui a conduit le plus célèbre détenu du Togo à se faire consulter dans un hôpital de la place, avant d’être reconduit à son lieu de détention.

Agressé en prison le 19 août 2017 dans des circonstances non encore élucidées, Kpatcha Gnassingbé a bouclé neuf ans de détention le 12 avril 2018. L’ancien ministre de la Défense dont la cellule a été perquisitionnée le 14 septembre 2017, est condamné à vingt ans de réclusion dans une affaire « de complot contre la sûreté de l’Etat ».

Ismaël ALI