Election du 25 janvier à la FTF : Hervé Piza en lice

La Fédération togolaise de football (FTF) sera en congrès le 25 janvier 2020 pour renouveler son comité exécutif. A sept jours de la fin du dépôt des candidatures, Hervé Piza dévoile a officiellement dévoilé ses intentions lundi dernier en portant une liste : « Notre Football ».

« Après une longue réflexion, j’ai décidé me porter candidat à la présidence du Comité Exécutif de la FTF », a déclaré Hervé Piza le 16 décembre dernier. « Cette candidature est pour moi, l’aboutissement d’un engagement fort et la volonté affirmée de le poursuivre au plus haut niveau. Depuis quatre bonnes années, malgré le saut dans l’inconnu du comité exécutif sortant, je me suis mis à observer ce que les acteurs vivaient comme supplices. Il est temps que les acteurs soient les bénéficiaires de ce qu’eux-mêmes produisent par leurs importants investissements, en participants aux activités de la FTF. Me porter candidat était pour moi naturel. D’autres personnalités ont réfléchi à leur candidature mais ont décidé de se joindre à moi pour qu’ensemble ce qui paraitra difficile soit plus facile à réaliser ; notre rêve de reconstruire notre football », ajoute l’ancien président de la Ligue de Kara.

Ses constats

Selon le candidat Hervé Piza, le comité exécutif sortant de la FTF sort sans bruit. « Absence totale d’une vision pour le développement et la promotion du football, gestion opaque des ressources de la FTF, championnats nationaux improductifs, équipes nationales moins performantes, échec des réformes institutionnelles et structurelles contenues dans les nouveaux statuts, recommandées par la FIFA, etc. », dresse l’ancien vice-président du comité exécutif de la FTF comme bilan.

Il note qu’à quelques semaines de l’élection du comité exécutif de la FTF, l’électorat reste difficile à déterminer. Ce qui, pour lui, relève d’une absence de vision du bureau présidé par le colonel Guy Akpovy. « Nous observons qu’en D1, il y a 14 clubs, en D2, 20 clubs, et au niveau des ligues régionales, rien », affirme le candidat Hervé Piza.

« La Liste Notre Football pense que le football togolais est à la traine. Il a besoin d’une véritable équipe des gens compétents et disciplinés pour le relever. Ainsi, outre les activités de routine qui seront organisées avec professionnalisme chaque année, notre contrat sportif sera axé sur les grands chantiers dont la réalisation des réformes des Ligues Régionales et des Clubs de l’élite, la signature d’un contrat avec un équipementier, la réalisation des infrastructures, la mise en place des instruments de la professionnalisation du football togolais, etc. », envisage-t-il. « Au terme de mon mandat, j’estime possible de bâtir des équipes nationales fortes et compétitives au plan africain et mondial, mettre en place une académie, moderniser la gestion des clubs et des ligues régionales, améliorer les installations sportives, soutenir les clubs en compétitions internationales, assurer un financement durable du football togolais, professionnaliser le football togolais. Je veux incarner une FTF d’innovations, de progrès et de respect, qui donne à chaque membre (club ou Ligue régionale) une raison d’espérer, une fierté d’appartenir à une famille et d’avoir confiance en elle pour le défendre. Ma candidature est une candidature de conviction », conclut Hervé Piza.

Nicolas EDORH