Des consommateurs furieux contre la TdE

La distribution de l’eau potable par la Togolaise des Eaux (TdE) connaît des perturbations depuis des mois dans certains quartiers de Lomé. Excédés, des consommateurs dont les nombreuses réclamations n’ont pas abouti, haussent le ton.

L’eau, c’est la vie. Mais depuis quelques mois, dans certains ménages, l’eau ne sort plus des robinets de la TdE. Dans certains quartiers de la capitale togolaise, aucune goutte d’eau ne sort carrément. Au point où des consommateurs ont décidé de passer au forage. « Nous sommes dépités. Regardez sous notre robinet. C’est sec. L’eau ne sort plus depuis longtemps. Nous avons effectué des démarches envers la TdE en vain. Nos réclamations ne sont pas prises en compte. C’est difficile », nous confie Koffi Amouzou, un habitant du quartier Gbadago.

Selon les informations recueillies par notre rédaction, la TdE percevrait pourtant à la fin du mois, malgré l’indisponibilité de l’eau dans ces ménages, des frais d’entretien évalués à 2.750 FCFA. « Ce qui est d’autant plus révoltant, c’est que la TdE nous facture par mois des frais d’entretien. Et nous payons 2.750 FCFA. Au payement de ces frais, nous continuons de faire savoir que l’eau ne sort plus. Nous protestons. Mais rien ne se fait. Maintenant, nous avons décidé d’élever la voix », poursuit Guy Homenou, un consommateur. Cette situation fait l’objet de vives tensions dans certains ménages que nous avons pu visiter dans nos recoupements.

A la Togolaise des Eaux, le ton est à l’apaisement et à la patience. « Quand nous allons faire les réclamations, c’est le même langage que la TdE tient. On nous présente des excuses. On nous demande de prendre notre mal en patience. Et que leurs services sont à pied d’œuvre pour l’amélioration de la situation dans les meilleurs délais. Mais le problème est que cette situation nous crée des préjudices. Nous en sommes dépassés. Il faut que la Togolaise des Eaux réagisse enfin et qu’elle cesse de nous envoyer des factures d’entretien par mois, alors que nous n’avons pas accès à l’eau depuis tout ce temps. C’est tout ce que nous demandons. Que les clients soient satisfaits. Mais à l’allure où vont les choses, elle se moque de nous », martèle Da Soly, une consommatrice.

Contactés, les services de la TdE ont promis nous revenir dans la semaine avec de plus amples explications, non seulement sur ce sujet, mais sur toutes les initiatives tendant à améliorer la distribution et la fourniture de l’eau potable.

Béatrice AGBODJINOU