Comment cultiver et entretenir le CBD?

Le cannabidiol plus communément appelé CBD est un des composés de la plante de chanvre à l’instar du tétrahydrocannabinol. Connu pour ses vertus apaisantes aussi bien que pour ses usages pratiques et multiples, le cannabis est la substance psychoactive la plus consommée après l’alcool, le tabac et les médicaments psychotropes. Découvrez dans cet article la culture et l'entretien du CBD

La culture du cannabis

? Le chanvre est une plante dioïque, elle se compose alors donc des plants mâles et femelles. Pour obtenir plus d’information sur l’entretien culture CBD, veuillez lire jusqu’au bout. Cultiver et entretenir ce dernier nécessite assez de ressources. Le cannabis se cultive sur des sols mi-lourds bien irrigués dépourvus de stagnation d’eau ou de tassement. Le pH optimal se trouve dans la fourchette comprise entre 6 et 7,5 mais il n’existe pas de caractéristiques ou d’exigences particulières concernant sa culture. Il s’agit d’une plante qui se développe de façon optimale dans une culture biologique en plein air. Mais, il existe aussi des cultures indoor où les cultivateurs souhaitent contrôler l’intégralité des paramètres atmosphériques de la production. De ce fait, la culture peut se passer sous serre ou dans des outils de production en dur afin de mieux contrôler la température, l’ensoleillement et l’irrigation. Il s’agit d’un moyen plus coûteux mais plus sûr concernant des exploitations pouvant faire plusieurs hectares de superficie.De plus, il faut suivre un intervalle d’une durée spéciale entre deux floraisons afin de laisser la terre se reposer. L’engrais n’est pas non plus le bienvenu dans les productions de plants de chanvre puisqu’il nuit au bon développement de la plante.

Entretien du CBD

Avide de lumière, le cannabis a besoin d’au moins 18 heures de lumière pour bien se développer. Certaines méthodes de culture permettent de créer cet environnement notamment grâce à l’usage de lumières artificielles. En plus de la lumière, le cannabis a besoin d'un arrosage régulier et copieux. Il ne supporte d’ailleurs pas l’air stagnant et usé. Pour lui permettre de bien se développer, force est d’installer non seulement de bons systèmes d’éclairage et d’irrigation mais aussi une climatisation ainsi que des ventilateurs. Pour la culture à l’extérieur, le meilleur engrais consiste en un sol enrichi de compost. Dans les substrats neutres tels la fibre de coco ou la laine de roche, l’engrais est l’unique source de nutriments pour la plante. Le thé de compost, l’engrais à base de plumes ou encore à base de mélasse y assurent un entretien optimal.