AGET : Poids dans l’économie nationale

Elle n’a jamais été aussi dynamique. En effet, l’Association des grandes entreprises du Togo (AGET) ne cesse d’explorer les pistes pour la floraison des activités de ses membres, afin de contribuer davantage à l’économie nationale. Pour l’heure, elle est au rapport.

Elle ne fait pas du bruit. C’est la méthode de son président : « l’efficacité et la rigueur dans la discrétion ». Dans les coulisses, elle abat un travail de titan en faveur du secteur privé, confirme son rôle d’acteur clé de ce secteur et son statut d’interlocuteur incontournable pour les autorités et les organismes internationaux. L’Association des grandes entreprises du Togo (AGET), sous la présidence de Clément Ahialey, ne rate aucune occasion pour approfondir la réflexion sur des sujets d’actualité économique et de développement, touchant directement la vie des grandes entreprises en activité sur le territoire national.

Réunie en Assemblée générale le 22 mars dernier, l’AGET a inscrit à l’ordre du jour, la présentation de son rapport moral d’activité, son rapport financier, et son rapport des auditeurs. A l’analyse des chiffres communiqués lors de cette Assemblée Générale, « l’année 2018 a été marquée par une lente reprise des activités économiques, car l’incertitude sociopolitique liée aux élections législatives prévues en fin d’année a encore pesé sur les chiffres d’affaires. En général, l’activité des entreprises s’est stabilisée et pour quelques rares entreprises, les chiffres ont, malgré le contexte, évolué à la hausse ».

Quelques chiffres sur le poids de l’AGET

Selon les chiffres présentés lors de cette Assemblée Générale, en 2017, le chiffre d’affaires HT de l’AGET était de 737.173.608.323 FCFA contre 837.697.282.186 FCFA en 2016. La contribution de l’AGET au budget de l’Etat est passée de 127.833.490.526 FCFA en 2016 à 116.328.476.378 FCFA en 2017. Sur la même période, la masse salariale a cru de 1%, allant de 38.320.000.136 FCFA à 38.703.200.137 FCFA. Au chapitre des investissements, on note une augmentation de 3%, passant de 78.907.135.114 FCFA en 2016 à 81.274.349.167 FCFA en 2017. Les effectifs régulièrement employés ont aussi connu une légère progression de 1%, allant de 10.620 en 2016 à 10.726 en 2017.

Organisation patronale totalement apolitique, l’AGET rassemble les grandes entreprises des secteurs de l’industrie, des services, et du commerce. Elle compte une cinquantaine de membres et se fixe comme objectifs de défendre la compétitivité et de la productivité des entreprises et du secteur privé, appuyer les grands projets nationaux, représenter les entreprises auprès des organismes publics et des organisations internationales, et participer à la vie économique du pays en tant que force de proposition.

Elom ATTISSOGBE