233 poches de sang collectées : La prouesse de l’UPF-Togo !

L’opération « Mon sang pour une vie » lancée par l’Union internationale de la presse francophone (UPF-Togo) s’est déroulée samedi dernier au Centre national de transfusion sanguine. Au total, 233 poches de sang ont été collectées. 199 donneurs de sexe masculin et 34 de sexe féminin se sont mobilisés pour l’opération.

Au CNTS samedi, il n’y avait pas que des journalistes. Des citoyens d’autres corps de métier n’ont pas voulu se faire conter l’évènement. Ils ont également répondu à l’appel de l’UPF-Togo. « On n’attendait pas cet engouement. Nous avons expliqué aux populations le bien-fondé de l’opération et les gens n’ont pas hésité à sortir massivement. Non seulement des journalistes, mais aussi des concitoyens ont fait le déplacement », indique Loïc Lawson, président de l’UPF-Togo. « Au bout de cette journée, grâce aux efforts des uns et des autres, et faisant suite à l’appel de l’UPF-Togo, 233 poches de sang ont pu être collectées au profit du CNTS. Ces chiffres nous ont été communiqués par les services compétents du CNTS. L’UPF-Togo remercie tous les journalistes et les amis de la vie qui ont su faire de cette journée, une réussite », a laissé entendre Alphonse Ken Logo, secrétaire général de l’UPF-Togo.

Selon le CNTS, le Togo traverse une pénurie de sang actuellement. Et le besoin s’affirme de plus en plus. Pour être à l’abri de ce manque, le pays a besoin de 70.000 poches de sang, au regard de la demande. Ce qui motive l’UPF-Togo à aller au-delà de l’opération de samedi.

« Nous avons décidé, après cette opération, d’approcher des partenaires, notamment le gouvernement et les institutions internationales pour voir dans quel cadre nous pourrions initier une plus grande opération pour collecter 100.000 poches de sang sur toute l’étendue du territoire national dans les jours à venir », a déclaré Loïc Lawson.

Nicolas EDORH