Pr. Dodzi Kokoroko : le coup de maître

Il est le président de l’Université de Lomé. Brillant juriste de sa génération, le Professeur Dodzi Kokoroko fait l’unanimité en ce qui concerne la renaissance de l’institution sise au Boulevard Gnassingbé Eyadema. Réhabilitation des infrastructures, construction de  nouveaux amphithéâtres, réformes académiques majeures, Pr. Dodzi Kokoroko n’a pas fini de mettre son génie au service de l’Université de Lomé. Dernière illustration de son ingéniosité, la création prochaine de l’Institut d’études stratégiques sur la paix et la sécurité au Togo.

C’est un accord des plus utiles, conclu entre l’Université de Lomé et les Forces armées togolaises (FAT). Le contexte sécuritaire alarmant dans le monde en général, et dans la sous-région en particulier nécessite l’adoption ou la prise de mesures destinées à anticiper les éventuels conflits et à les résoudre durablement.

Au Togo, les universitaires ont pris le problème à bras-le-corps. Dans son rôle de formation, l’Université de Lomé, sous la présidence du Pr. Dodzi Kokoroko, se propose de renforcer les capacités des citoyens sur la paix et la sécurité.

Mercredi 13 février dernier, une délégation de l’Université de Lomé (UL) a présenté aux responsables des Forces Armées Togolaises (FAT) un projet de création d’un Institut d’études stratégiques sur la paix et la sécurité au Togo. Une présentation qui s’est déroulée à l’Etat-major de Lomé, en présence du président de l’UL et du chef d’Etat-major général des FAT, Gal. Kadangha. L’Institut aura pour mission principale de transmettre l’expertise universitaire à l’Etat, à la société civile et aux institutions internationales dans le domaine sécuritaire. « Il s’agit également de renforcer les capacités des populations togolaises sur les notions de paix et de sécurité en vue d’augmenter leur résilience face aux défis et dangers sociaux qui menacent l’intégrité du territoire national. Ledit Institut donnera des formations d’ordre professionnel et universitaire en relation avec la sécurité et la paix », a appris notre rédaction.

Présenté brillamment, ce projet de l’Université de Lomé a reçu l’accord du chef d’Etat-major des FAT pour son implémentation. Selon nos informations, la phase pratique du projet sera d’actualité dans les prochaines semaines.

Cette initiative est tout à l’honneur du Pr. Dodzi Kokoroko dont les résultats, statistiques et réalisations à la présidence de l’Université de Lomé reçoivent l’adhésion de beaucoup d’acteurs et sont saluées par plusieurs personnes.

Elom ATTISSOGBE