La Fondation ISSA appuie l’ONG Mac Maël Agri

Noépé – Kodjokopé a abrité vendredi dernier une cérémonie d’inauguration d’un bâtiment polyvalent mis à la disposition de l’ONG Mac Maël Agri par la Fondation ISSA (Initiatives Sogea Satom pour l’Afrique). Initiative de développement au profit des communautés locales, ce bâtiment polyvalent répond au triple objectif d’encourager les populations rurales, soutenir la main d’œuvre locale et optimiser la valorisation des productions locales. Plusieurs personnalités ont honoré de leur présence cette cérémonie d’inauguration. Des personnalités parmi lesquelles le Ministre Léopold Gnininvi et Pacôme Adjourouvi, Conseiller du chef de l’Etat.

La Fondation ISSA poursuit ses actions de développement à travers le Togo. Après Akébou, Djagblé, Baguida, Agou-Nyogbo, et Avévé, c’est Noépé qui bénéficie à son tour d’un ouvrage de la Fondation ISSA. Le mot de bienvenue du chef canton de Noépé et ses remerciements à l’endroit du donateur ont balisé la voie à cette cérémonie d’inauguration d’un bâtiment polyvalent à l’ONG Mac Maël Agri.

« Le bâtiment que nous inaugurons aujourd’hui a été l’initiative de l’ONG Mac Maël Agri qui a sollicité l’appui de l’ISSA. Ce financement va permettre à l’ONG Mac Maël Agri de mettre en œuvre de manière durable et formelle sa politique de transformation des produits agricoles. En effet, la transformation des matières premières ou produits agricoles bruts est une nécessité pour créer une valeur ajoutée importante aux ressources déjà produites en Afrique, mais dont elle profite malheureusement trop peu. Les produits ne sont pas suffisamment créateurs de ressources. C’est la transformation des produits qui apporte une vraie valeur ajoutée. L’objectif de ce projet est d’optimiser la valorisation des productions locales et contribuer ainsi au développement économique de la région tout en offrant des services nouveaux aux populations locales », a précisé Pierre-Etienne Latour, Directeur général de Sogea Satom Togo qui a profité de l’occasion pour remercier ses collaborateurs qui œuvrent, chaque jour, à l’atteinte des objectifs de la Fondation ISSA. « « Le projet ISSA ne saurait aboutir sans l’implication à divers degrés de ses collaborateurs. Je les remercie chaleureusement, spécialement ceux qui ont œuvré à la concrétisation de cet ouvrage que nous inaugurons aujourd’hui. Un sociologue français a relevé que l’agriculture ne sert plus qu’à nourrir les populations, mais à produire les devises. Ceci illustre qu’au-delà des simples productions brutes qu’on peut faire partout, il y a tout un éventail de possibilités pour fonder une activité solide et génératrice de revenus pour les populations locales. », a-t-il poursuivi.

Michel Atayi, président de l’ONG Mac Maël Agri a remercié l’assistance d’avoir accepté faire le déplacement de Noépé pour cette cérémonie. Il n’a pas manqué de présenter le bâtiment polyvalent qui leur est offert par la Fondation ISSA. « C’est un bâtiment qui compte trois espaces : l’accueil, l’espace matériels et récoltes, et la salle de transformation qui est le noyau », a-t-il affirmé. « Il s’agira notamment d’augmenter les revenus agricoles. Ce centre deviendra une ferme-école pour former les jeunes. C’est notre projet pour l’année prochaine », a laissé entendre Michel Atayi. « Je remercie très sincèrement la fondation ISSA pour avoir cru en nous. Les populations de Noépé sont reconnaissantes pour ce joyau qui est désormais le leur et qui contribuera forcément à créer de la valeur ajoutée », a déclaré le président de l’ONG Mac Maël Agri.

Installée fin 2013 à Noépé, l’ONG Mac Maël Agri est spécialisée dans le domaine de l pour l’’agriculture. Elle compte améliorer les rendements de l’association franco-togolaise regroupant des agriculteurs togolais de Noépé pour structurer la culture agro-maraîchère, introduire une petite mécanisation et faire participer les femmes.

Pour le gouvernement représenté à cette cérémonie par le Directeur régional de l’agriculture, l’initiative est à saluer. « J’ai vu ce qui a commencé par se faire ici. Nous devons féliciter l’initiateur de cette ONG. Nous avons des ressources et des potentialités. Mais comment nous les valorisons ? Si des initiatives de ce genre sont prises de manière à valoriser les ressources, nous ne pouvons qu’en être fiers. Je me dois de nous dire que les populations de cette zone sont des populations laborieuses. Mais nous constatons de plus en plus que les jeunes délaissent la terre pour de petits métiers. Nous disons merci du fond du cœur à l’initiateur. Il ne s’agit plus de produire pour se nourrir, mais produire pour générer des revenus, pour créer des emplois. A partir de cet instant, je peux dire que le ministère de l’Agriculture est prêt à accompagner cette initiative pour que très rapidement, de réelles transformations s’amorcent ici. Je me mets entièrement à la disposition de Mac Maël Agri pour que ce bâtiment polyvalent soit une source d’inspiration pour d’autres personnes, afin de créer de la richesse sur place », a fait savoir Daniel Kudzo Gligbe, Directeur régional de l’agriculture.

La cérémonie d’inauguration a été couplée d’une visite guidée du bâtiment. Pacôme Adjourouvi, conseiller du chef de l’Etat, a également remercié la fondation ISSA pour l’initiative et a félicité l’ONG Mac Maël Agri pour ses efforts en faveur de la promotion de la main d’œuvre locale. Le préfet de l’Avé a indiqué dans son allocution que cette action est destinée à développer et soutenir davantage l’économie du Togo. « Le choix est porté sur Noépé pour abriter ce bâtiment est un signe de dignité et de reconnaissance de l’ensemble des partenaires de ce projet, et l’engagement de son promoteur aux valeurs humaines des populations de l’Avé. Le présent projet améliorera le quotidien de ceux qui se battent pour générer des profits en faveur de nos populations à la base. Je remercie les partenaires pour leurs soutiens présent et futur », a déclaré Kossi Awu.

ISSA est un dispositif mis en place par l’entreprise pour soutenir les initiatives locales auprès des populations. La fondation intervient dans l’entreprenariat rural, l’éducation, la santé, l’énergie, la nutrition, l’environnement, etc. Depuis 2007, elle a permis de financer plus de 200 projets dans 23 pays africains dans lesquels opère Sogea Satom, pour un total investissement de plus de 4 millions d’euros. « Le but de la fondation n’est pas simplement d’apporter une aide financière, mais aussi de permettre aux populations de créer un outil permettant de développer une activité économique pérenne. Bref, ne pas donner du poisson, mais de donner les moyens de pêcher. », a laissé entendre le Directeur général de Sogea Satom Togo. Au Togo, les actions ont porté sur une vingtaine de projets dans différents domaines. La construction de quatre unités de fermentation et de séchage pour un cacao bio certifié dans l’Akébou en 2016 pour un montant de 16.500 euros, l’appui à l’extension des structures du Dispensaire de Djagblé en 2017 pour un montant de 18.000 euros, l’appui à l’unité de production d’imprimerie IWLI.COM à Baguida en 2017 pour un montant de 20.000 euros, l’appui à l’extension des structures de la ferme de spiruline à Agou Nyogbo en 2017 pour un montant de 12.000 euros, la réhabilitation du bâtiment scolaire de l’école primaire d’Avévé en 2018 pour un montant de 20.000 euros.